Retour à l'accueil du site

La foire aux questions

Construction bois

Quel est le prix au m² d’une maison bois ? Est-ce moins cher qu’une maison traditionnelle ?

Les choses ont beaucoup changé ces trente dernières années. En 1975, le surcoût d'une maison basique bois était de l'ordre de 10 à 15 % ; il n'était plus que de 7 à 10 % en 1994, et aujourd'hui, à respect équivalent de la réglementation thermique, le bois n'est pas plus cher que le parpaing.

source : http://www.bois.com/construire/cout/construction-bois-economique

Une maison bois prend-elle feu facilement ?

Au cours de la combustion du bois, une couche de charbon se forme à sa surface. Cette couche, huit fois plus isolante que le bois, ralentit sa combustion (seulement 0,7 mm par face et par minute).


En  comparaison avec d’autres matériaux, le bois résiste bien au feu. Le bois transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton, 250 fois moins vite que l'acier. Il brûle en se consumant lentement, et surtout, conserve longtemps ses capacités mécaniques et de  portance.

Lors d’un incendie, l'enjeu pour un bâtiment en feu est avant tout de laisser une marge de manœuvre suffisante aux pompiers pour leur permettre l'évacuation des lieux. Autre avantage, prêt à se rompre, le bois craque et offre ainsi un signal d'alarme. Le bois en brulant ne dégage pas de gaz toxiques.

Les pompiers sont donc autorisés à intervenir plus longtemps sous une charpente bois.

Quel est le temps de construction d’une maison ossature bois ?

Les maisons fabriquées à partir de panneaux d'ossature peuvent être livrés entièrement équipés, fenêtres et bardages. Le montage en atelier réduit les coups de main-d'oeuvre, de structure et d'outillage.

Pour la partie chantier, une équipe est souvent composée de 3 à 4 personnes, cela suffit largement au montage de la maison. Le montage s'effectue en quelques jours grâce à des engins de levage. Les chantiers sont très courts, environ 1 semaine pour mettre une maison hors d'eau et hors d'air.

Les autres corps d'état peuvent ensuite intervenir à l'abri des intempéries.

Il n'y a pas d'attente concernant le temps de prise de séchage.

Le montage de l'ossature bois est réalisé avec un minimun de découpes, peu de pertes en termes de budget et d'environnement. Tous les déchets restent recyclables.

Le chantier et ses abords restent propres.

Quelles sont les avantages pour l’environnement d’une maison ossature bois ?

Les avantages environnementaux du bois : multiples et indéniables

Un matériau vert-ueux

Contrairement aux énergies fossiles dont les réserves sont épuisables, le bois est une matière première :
Renouvelable : un arbre se régénère en moins de 100 ans.... contre des milliers d'années pour le pétrole.
Abondante : en France, la réserve en bois (81 millions de m³) excède la récolte (environ 50 millions de m3). Car la forêt est exploitée de façon raisonnée et durable.
Disponible localement : le bois est présent partout en France. Son approvisionnement, très structuré, permet de limiter les rejets de gaz carbonique liés au transport.
Certifiée : le bois fait l'objet d'une traçabilité tout au long de sa « carrière ». Les labels PEFC et FSC permettent d'identifier les forêts gérées durablement.

 

Un matériau à faible impact

Contrairement au béton ou à l'acier, le bois est un matériau de construction peu énergivore. Il est en effet :
Léger : son faible poids permet d'optimiser l'énergie consommée pour sa transformation, son transport et sa mise en œuvre.
Sec : le chantier bois ne gaspille pas d'eau, une ressource rare dans certaines parties du globe.
Isolant : la faible conductivité thermique du bois permet de réaliser de substantielles économies d'énergie.

 

Un matériau recyclable

Contrairement aux matériaux de construction traditionnels, le bois est un matériau dont la revalorisation ou le recyclage s'envisagent sans dommage pour l'environnement. En effet :
Les déchets de scieries ayant reçu des traitements écologiques peuvent faire l'objet d'un recyclage : en combustible (copeaux ou sciures compressés),
dans l'industrie du panneau (bois composite, aggloméré...),
dans l'industrie du papier.

Les chutes des composants bois préfabriqués en atelier comme les éléments bois d'habitations en fin de vie sont non polluants et recyclables.

 

Un matériau 'carbonivore'

Le bois est un remarquable 'carbonivore' ! C'est en effet le seul matériau dont toute utilisation permet de lutter contre le gaz à effet de serre.
En forêt : pour sa croissance, l'arbre absorbe le gaz carbonique atmosphérique (CO2) par photosynthèse. Une forêt bien gérée et exploitée peut emmagasiner annuellement 16 tonnes de CO2 grâce aux jeunes pousses très 'carbonivores'.
En construction : le bois conserve ses stocks de gaz carbonique à hauteur d'une tonne de CO2 par m3, soit 15 à 20 tonnes de CO2 capté pour une maison bois française de taille moyenne.
En combustible : le bois énergie affiche un bilan carbone très positif car un équilibre se crée entre l'absorption du CO2 durant la croissance et la restitution lors de la combustion. L'ADEME estime que 4 m3 de bois énergie permettent l'économie d'environ 1 tonne de pétrole et 2,5 tonnes de CO2 de rejets dans l'atmosphère évités.

Matériau par excellence du développement durable, le bois est un acteur capital des enjeux environnementaux de demain.

source : http://www.bois.com/environnement/construire-durable/avantages-environnementaux

Comment entretenir les éléments bois de ma maison ?

Pour la plupart des essences, le bois  nécessite un entretien régulier pour espérer conserver l’aspect d’origine. Pourtant, une majorité de bois exposés aux intempéries nécessite en réalité peu d’entretien. C’est au concepteur ou à l’entreprise de sensibiliser le client final sur les différentes solutions possibles, elles sont nombreuses.

Pour limiter une évolution trop hétérogène, l’absence de reliefs sur les façades est  à retenir. La pose des bardages en mode vertical favorise également une patine uniforme, car l’écoulement de l’eau est plus régulier, comparativement à une pose horizontale. Il est aussi possible d’anticiper le grisaillement, par application d’un saturateur gris à la livraison du bâtiment. Toujours dans une optique d’entretien réduit, une façade protégée par des débords de toiture importants conservera sa teinte d’origine, elle foncera néanmoins quelque peu avec le temps.

 

source : http://www.bois.com/construire/halte-aux-idees-reçues/l-entretien-du-bois

Vous ne trouvez pas réponses à vos questions ?
Contactez nous !
Tous savoir sur le bois en tant qu'énergie Tout savoir sur la construction avec le bois